Bienvenue sur mon blog

Inévitable

Lentement, jour après jour, nuit après nuit,

Je vois les pages du livre de ma vie

Défiler, s’envoler et puis, disparaître,

Déchirant ainsi mes rêves et tout mon être.

Mais, pourtant, j’avais tout fait, tout essayer

Pour qu’il reste à jamais tel qu’il était,

et pour que tout ce que j’y avais écrit,

Mes beaux poèmes, mes pensées et mes récits,

Pour que tout cela soit à jamais inscrit

Et gravé dans l’infini de vos esprit.

J’avais beau espérer, pleurer ou prier,

Chaque jour une page disparaissait.

Mais, après tout, je ne suis qu’un être humain ;

Un humain qui compte les jours et les heures,

Une femme qui voit, qui attend sa fin.

Et, aujourd’hui, j’entend au fond de mon coeur,

Les cloches qui sonnent dans les lointains rivages.

Elles viennent m’annoncer que la dernière page,

Tel un oiseau, s’est envolé de sa cage.

Au soir de ma vie, devenue enfin sage,

Sur mon lit de mort, j’ai écrit ces vers.

Et je pourrai quitter en paix cette terre,

Laissant pour les quelques années à venir,

Mon triste et inévitable souvenir.

Rina

9 février, 2010 à 23:58


Laisser un commentaire